Vous envisagez de quitter la ville? Vous n’êtes pas le seul…

Posted by King's Transfer Moving & Storage
Category:

Pendant des siècles, les gens du monde entier ont migré des petites communautés vers les grandes villes, et cette tendance s’est accélérée à la fin du XXe siècle. Selon les Perspectives de l’urbanisation mondiale des Nations Unies, un tournant historique s’est produit en 2007, lorsque le nombre de personnes vivant dans les zones urbaines a éclipsé le nombre de personnes vivant dans les zones rurales.

Mais l’attrait persistant de la vie dans une grande ville n’est plus ce qu’il était. Depuis l’arrivée du nouveau coronavirus, COVID-19, cette année a vu un changement important dans la façon dont les gens vivent, travaillent et interagissent. Beaucoup de gens travaillent à domicile et beaucoup des choses les plus attrayantes de la vie dans les grandes villes, comme les bars, les restaurants et les événements culturels, sont interdites.

Ces nouvelles dynamiques ont rendu la décision de déménager sur de longues distances et de quitter la ville plus populaire que jamais. Nous pourrions être à l’aube d’un point de basculement, où le fait de quitter la ville deviendrait une priorité majeure pour les gens tout au long de l’année prochaine et même au-delà.

Le travail à domicile est-il vraiment la nouvelle norme?

ordinateur portable sur une souche d'arbre

Maintenant que tant de personnes travaillent à domicile, tout le monde commence à s’interroger sur les implications à long terme de ce changement sismique.

D’une part, certains pensent que ce changement pourrait être la voie de l’avenir, car certains grands employeurs envisagent de laisser leurs employés travailler à domicile de façon permanente. Mais d’autres s’empressent de suggérer que les changements ne sont pas permanents, et qu’une fois qu’un vaccin COVID sera mis sur le marché le paradigme de la pandémie changera rapidement.

Malgré les spéculations, le bureau à domicile est là pour rester. Pour les personnes qui occupent des emplois créatifs, en col blanc ou basés sur Internet, comme la conception, la planification financière ou le commerce électronique, il est largement admis qu’elles travailleront à distance dans les années à venir, plutôt que dans un immeuble de bureaux du centre-ville de Montréal ou de Toronto,.

Cette perspective est l’un des facteurs qui expliquent l’attrait croissant des banlieues et des zones rurales. Les acheteurs peuvent obtenir une grande maison, avec beaucoup de place pour un bureau à domicile, pour beaucoup moins d’argent que quelque chose de comparable dans un grand marché urbain.

Perspectives du marché immobilier

Les clés de la maison dans la porte

Le changement d’attitude provoqué par la pandémie mondiale a surpris les observateurs du secteur immobilier, car cette période de remise en question et d’introspection a rapidement entraîné un changement important dans ce que les gens attendent de leurs propriétés.

L’année dernière, les changements provoqués par la pandémie auraient été inconcevables pour la plupart des gens, mais ceux-ci s’adaptent rapidement aux nouvelles circonstances et tentent toujours de tirer le meilleur parti de ce que la vie leur offre.

Selon l’étude RE/MAX Fall Market Outlook Report Survey pour Toronto :

  • 48% des Canadiens aimeraient vivre plus près des espaces verts
  • 33% des Canadiens aimeraient avoir plus de mètres carrés dans leur maison et pensent qu’ils ont besoin de plus d’espace
  • 44% des Canadiens souhaitent une maison avec plus d’espace extérieur et des commodités personnelles (c’est-à-dire un balcon, une piscine, etc.)

Ces désirs expliquent pourquoi près de 32 % des Canadiens ne veulent plus être dans une grande ville. Cette attitude est plus prononcée chez les jeunes, les Canadiens de moins de 55 ans étant plus nombreux à préférer la vie en banlieue ou à la campagne que ceux de 55 ans et plus.

Est-ce que quitter la ville en vaut la peine?

Points d'interrogation sur l'équilibre de l'échelle

Déterminer s’il vaut la peine de déménager des grandes villes vers des villes plus petites est un exercice mathématique. Le poids des coûts et des avantages varie d’un ménage à l’autre, mais chacun doit tenir compte des considérations suivantes:

Un mode de vie différent

Vivre en banlieue et travailler à distance implique une expérience quotidienne très différente de celle de la vie urbaine. Bien que cette transition entraîne des défis en soi, l’avantage est qu’elle fournit une ressource difficile à trouver: le temps.

Pour les familles avec de jeunes enfants, avoir plus de temps pour eux n’était qu’un rêve jusqu’à récemment, car les trajets entre le domicile et le lieu de travail occupent une grande partie de leurs journées. Maintenant que la pandémie a éliminé les trajets entre le domicile et le bureau, les gens découvrent qu’ils ont une plus grande flexibilité dans la gestion de leur temps et qu’ils peuvent passer plus de temps avec leur famille et leurs proches.

Prix du logement

L’un des aspects les plus intéressants de l’achat d’une maison en banlieue, plutôt qu’au centre ville, est que le logement en banlieue et à la campagne coûte moins cher.

Le coût élevé du loyer d’un petit appartement au centre-ville des grandes villes canadiennes, comme Toronto, Vancouver ou Montréal, est devenu de plus en plus difficile à justifier. Les gens se rendent compte que leur chèque de loyer mensuel pourrait leur rapporter un bien immobilier important en dehors de la ville. En outre, les taux d’intérêt historiquement bas ont rendu plus attrayant que jamais le fait de répondre à l’appel des banlieues en contractant une hypothèque sur un bien immobilier.

Coût de la vie

En général, lorsque vous êtes dans une petite communauté, la plupart des biens et services dont vous avez régulièrement besoin sont moins chers qu’ils ne le seraient dans un grand centre urbain. Sauf quelques exceptions prévues pour des produits et services de niche, tout est plus abordable, du terrain à la garde d’enfants.

Le coût mensuel du logement, même si l’on tient compte de toutes les variables, comme les paiements hypothécaires, les assurances et autres, s’avère moins cher que le loyer dans un quartier à la mode d’une grande ville, ce qui laisse aux gens un revenu disponible plus important.

Il est évident qu’un déménagement à longue distance entraîne des coûts potentiellement importants, mais la réduction du coût de la vie compense facilement la différence pour la plupart des gens. Les familles qui déménagent dans des communautés plus petites et moins chères remarquent rapidement qu’elles ont plus de marge de manœuvre dans leur budget mensuel.

Coût du déménagement

Quitter la ville n’est pas une décision à prendre à la légère, car il y a de nombreux coûts et avantages à équilibrer. Avant de faire le grand saut, les acheteurs potentiels doivent prendre en compte tous les coûts financiers, y compris le coût du déménagement d’une famille dans une nouvelle maison.

Pour avoir une idée du coût de votre déménagement, voici les deux facteurs les plus importants:

  • Le poids de l’envoi
  • La distance parcourue

En plus de ces éléments fondamentaux, l’ajout de services d’emballage ou d’options de stockage rendra votre déménagement légèrement plus cher, mais les gens trouvent que leur confort justifie largement leurs coûts.

Si vous quittez la ville, appelez les Transports King

Un homme tenant un téléphone portable

Avec près de 100 ans d’expérience, les Transports King Inc. ont aidé des milliers de personnes à se déplacer localement et sur de longues distances.

Nos bureaux de Toronto et de Montréal offrent des services de déménagement entièrement assurés, des services d’entreposage, des prix compétitifs, des taux horaires fixes et une flotte de véhicules spécialisés pour traiter des travaux de toute envergure. Plus important encore, il n’y aura jamais de coûts surprises lorsque vous choisirez Transport King Inc.!

Contactez-nous dès aujourd’hui pour une estimation gratuite! Pour joindre notre bureau de Montréal, composez le 1-800-267-2957.